Ne pas s’autofixer les objectifs Checkpoint Performance@IBM

Ne pas s’autofixer les objectifs Checkpoint Performance@IBM
4.83 (96.67%) 6 votes

Comme chaque année, nous vous conseillons la plus grande prudence devant les injonctions de vos managers vous demandant de “fixer vous-même vos objectifs”. C’était dangereux avec le PBC et c’est aussi dangereux avec Checkpoint.

Nous vous proposons d’envoyer le courriel suivant à votre manager hiérarchique si vous préférez lui laisser fixer vos objectifs, ce qui est bien plus naturel, en ligne avec le code du Travail et avec la réalité du management à la sauce IBM :

Madame, Monsieur,
La procédure Performance@IBM Checkpoint n’a aucun caractère obligatoire et je ne définirai pas mes propres objectifs.

En effet, les dispositions du Code du Travail sont parfaitement adaptées pour régir les relations de subordination entre le salarié et son employeur.

De plus, je ne maîtrise pas :
– les éléments influant sur ma charge de travail pour l’année à venir ;
– les moyens mis à ma disposition pour y faire face ;
– les réorganisations pouvant avoir des conséquences importantes sur mon activité.

En conséquence, et sans m’opposer au principe même de l’évaluation, ma participation à cette procédure se limitera logiquement à prendre connaissance :
– des objectifs et missions qui me sont fixés en début et en cours de période ;
– de la note qui m’est attribuée en fin de période.

En me réservant le droit de les contester si nécessaire.

Veuillez recevoir mes respectueuses salutations.


Ce texte a été revu par notre service juridique.

2017-02-07T16:40:29+00:00 7 Fév. 2017|Categories: National|Tags: , , , |
Retour