Droit d’opposition sur accord GPEC : une première chez IBM!

L’avenant à l’accord GPEC(1) signé conjointement par la Direction et par l’UNSA (malgré ses déclarations en CCE et durant les négociations) ne sera finalement pas appliqué à IBM France.

En effet, les organisations syndicales CFDT + CFTC + CGC + CGT cumulant 62,9% de représentativité ont décidé d’exercer leur droit d’opposition à cet accord.

C’est une première à IBM France !

Cette ‘unanimité’ de 4 des 5 Organisations Syndicales représentatives à IBM France contre la dégradation par la Direction de l’un des accords d’entreprises les plus importants pour le personnel, est révélatrice du climat social tendu dans notre entreprise.

Pour la CFDT, cet événement démontre, une fois de plus, l’absence de dialogue paritaire au sein d’IBM France que la CFDT dénonce régulièrement depuis plusieurs années.

(1) Gestion Prévisionnelle de l’Emploi et des Compétences

2017-08-17T18:25:04+00:00 11 Août. 2017|Categories: National|Tags: , , , |
Retour