Les ordonnances Macron amputent les budgets de vos CE de 20%

Un nouveau cadeau aux actionnaires se retrouve caché dans les ordonnances Macron.

En effet, celles-ci modifient la base de calcul de la contribution patronale (somme versée par l’entreprise aux CE).

Afin de calculer l’impact de cette modification, nous avons effectué une simulation sur l’année 2016 : le résultat est sans appel, ce nouveau calcul aurait permis à IBM d’économiser 20% de sa contribution patronale en 2016, soit près de 4,2 millions d’euros en moins versés aux CE, à déduire de votre pouvoir d’achat !

Cette diminution qui va contraindre tous les CE à baisser leurs prestations concerne TOUS LES SALARIÉS d’IBM France. Elle interviendra à partir de fin 2018, lors de la mise en place des nouveaux Comités Sociaux et Économiques (CSE) qui remplaceront les CE, DP et CHSCT.

Nous invitons chaque salarié à calculer la baisse de 20% de TOUTES les prestations de leurs CE respectifs et ainsi apprécier leur contribution personnelle du cadeau fait à IBM, et à ses actionnaires …

La CFDT IBM France condamne cette nouvelle ponction appliquée aux salariés qui a été intégrée sournoisement dans ses ordonnances par le gouvernement.

La CFDT s’inquiète aussi des conséquences sociales de ce nouveau “coup de rabot” financier, sur le personnel détaché aux CE d’IBM en France.

Avec 20% de financement en moins, certains CE gérés par des élus “partenaires de la direction” pourraient être amenés à faire des coupes dans les effectifs.

Des négociations sur les nouveaux périmètres des CE vont très bientôt s’engager entre les Organisations Syndicales et la direction.

La CFDT pèsera de toutes ses forces et par tous les moyens légaux possibles pour qu’IBM France maintienne un montant de contribution patronale inchangé et s’engage à maintenir l’emploi des salariés détachés dans les CE.

La CFDT invite toutes celles et ceux qui en ont assez de ces pertes de revenu successives (plus de participation, GDP (Prime Variable Annuelle) indigente ou nulle, Plan salaire à 1% et réduction de la Contribution Patronale), à la soutenir et à la rejoindre dans ses revendications.

Unis et actifs, nous pouvons encore influencer les décisions de l’entreprise.

Retour