Négociations égalité professionnelle : déclaration de la CFDT

Noisy le 30/11/2017

À l’heure de cette seconde réunion de négociation d’un nouvel accord Égalité Professionnelle à IBM France, la CFDT souhaite réaffirmer sa position et renforcer l’ambition de notre entreprise sur ce sujet majeur, en phase avec les valeurs fondamentales de notre syndicat.

En effet, la proportion de femmes au sein d’IBM France n’a cessé de croître ces dernières années, s’établissant fin 2016 à 30,4% de la population des salariés de l’entreprise (cf. Bilan SOcial 2017).

A l’aube de 2020, la CFDT exhorte la direction d’IBM France à ne plus accepter de différence de traitement entre les femmes et les hommes en termes de rémunération, de taux de promotion, d’accès à l’emploi et aux formations dans notre entreprise.

Le 8 mars dernier, lors de la Journée Internationale des Droits des Femmes, l’Islande a décidé d’imposer sur son territoire l’égalité salariale entre les Femmes et les Hommes. D’ici à 2022, soit en 5 ans, les écarts devront être résorbés, les entreprises devant fournir un certificat le prouvant.
Alors qu’en 2017, l’écart y est encore de 14 à 18% en défaveur des Femmes, l’Islande se fixe un objectif clair de réduction des écarts de 3% par an sur 5 ans.

Si l’Islande peut le faire, IBM France le peut aussi !
D’autant que les écarts moyens de rémunération (cf. Rapport d’expertise politique sociale IBM France p. 30) sont plus faibles qu’en Islande, sauf dans la population des salariées non-cadres laquelle demandera un effort particulier.

En conclusion, la CFDT demande aujourd’hui à la direction d’IBM France, avec ce nouvel accord, de s’imposer l’objectif de supprimer d’ici fin 2020 tous les écarts de rémunération moyenne et de taux de promotion entre les Femmes et les Hommes, à indice, métier et ancienneté équivalents.

Une telle décision, forte et concrète, montrerait à tous l’ambition de l’entreprise en matière de politique sociale et motiverait davantage de candidates à intégrer notre entreprise, pour atteindre voire dépasser 35% de femmes d’ici à 2020 à IBM France.

La CFDT vous remercie pour votre attention.

2017-12-05T10:18:30+00:00 5 Déc. 2017|Categories: National|Tags: , , , |
Retour