La fédération CFDT Métallurgie signe l’accord des minimaux garantis des Ingénieurs et Cadres 2017

Communiqué de presse CFDT Métallurgie :

Paris le, 27 janvier 2017.

La fédération CFDT Métallurgie signe l’accord des minimaux garantis des Ingénieurs et Cadres 2017.

La négociation des minimaux des Ingénieurs et Cadres s’est ouverte sur une posture prudente de la chambre patronale avançant une reprise modeste de l’économie, une situation internationale ralentie.
Tout au long du processus de la négociation la délégation FGMM CFDT a défendu la possibilité d’un droit de recours pour les salariés qui sont oubliés des négociations d’entreprise. L’idée a fait son chemin et l’engagement d’en faire un des points de la négociation en cours sur le futur dispositif conventionnel a été pris, il touchera tous les salariés.
Cette promesse, mais aussi la proposition d’une clause de revoyure et une revalorisation de l’ensemble de la grille de 0,8 % qui prend en compte les prévisions d’inflation, ont incité la CFDT à signer l’accord 2017.


La CFDT IBM réitèrera les revendications suivantes lors de la prochaine négociation annuelle obligatoire “Salaires”:

  1. Régularisation définitive (par une revalorisation individuelle du salaire mensuel brut) du “rattrapage RAG” de tous les salariés actuellement soumis à ce processus en fin d’année calendaire,
  2. Revalorisation prioritaire des salariées afin de combler l’écart négatif de près de 20% entre les salaires des femmes versus celui des hommes au sein d’IBM France.
2017-01-27T18:44:46+00:00 27 Jan. 2017|Categories: National|Tags: , , |
Retour