prime “gilets jaunes” : déclaration Cfdt en CSE Central

Monsieur le Président,

La Cfdt sollicite officiellement la tenue d’une NAO salaire exceptionnelle au plus tôt, pour discuter du versement de la “prime de fin d’année” aux salariés d’IBM France SAS.

En effet, vous n’ignorez pas l’appel du Président de la République Française aux entreprises pour qu’elles versent une telle prime alors que les problèmes de pouvoir d’achat touchent de plus en plus de salariés, notamment les non cadres et les plus bas salaires… Sur la base desquels IBM France SAS perçoit près de 2 millions d’€ d’argent public par an, depuis l’entrée en vigueur du CICE.

Or, avec un plan salaire IBM France SAS 2018 bien en dessous du 1% annoncé selon les retours concordants des différentes Divisions (B.U.) , et très inférieur au niveau de hausse des prix actuel (près de 2,3% en rythme annuel), la Cfdt pense que la Direction d’IBM France serait bien inspirée de reprendre à son compte cet appel, comme le font d’autres grandes entreprises françaises, telles Total, LVMH, etc.

Surtout quand le professionnalisme et la productivité des salariés de notre entreprise sont tels qu’ils lui ont permis de remonter près de 400 millions d’€uros de trésorerie à IBM Corporation pour rémunérer les actionnaires.

Cette prime de fin d’année serait une juste reconnaissance par IBM de la contribution exemplaire des collaborateurs français à ses excellents résultats économiques et financiers.

En espérant une réponse favorable,

La CFDT IBM France.

2018-12-19T11:20:56+00:0019 Déc. 2018|Categories: National|Tags: , , , |