PSE GTS-IS : les dernieres nouvelles

Dès l’annonce du PSE GTS-IS par IBM, la Cfdt s’est rapprochée des autres OS afin d’organiser ensemble le travail et les actions nécessaires, de définir et mettre en œuvre, tous les moyens (Direccte, Justice, etc.) pour lutter contre le PSE, empêcher les licenciements et tenter de prévenir ses dégâts prévisibles sur l’activité d’IBM en France. C’est dans ce but que la CFDT et les autres OS ont tenté de négocier un accord favorable mais elles ont vite compris que la direction IBM dictait ses règles pour imposer un PSE low-cost, sans volonté d’écouter nos propositions.

Les recours au Tribunal Administratif sont lancés. L’audience du référé a eu lieu le 5 OCTOBRE (rendu semaine du 10 OCT.) ; celle sur le fond aura lieu le 1er décembre.

Le retour de l’audience en référé au tribunal administratif ne nous laisse pas très optimistes sur la reconnaissance par le juge de “l’urgence de suspendre le PSE”… 
A ce sujet, nous sommes toujours au travail en intersyndicale avec les avocats du CCE pour renforcer les dossiers et augmenter nos chances de gagner en justice.
Nous appelons les salariés à nous fournir tout élément, évidence, preuve que les catégories professionnelles (métiers) de Chef de Projet et Spécialiste IT sont transverses et n’exigent pas de formation de base ou de certification différente d’une unité à l’autre, eg. GTS vs GBS. AVANT le 13 OCTOBRE au plus tard.

Autres informations actualisées:
CHIFFRES au 29 SEPTEMBRE 2016 :

  • 339 : nombre ACTUALISE de POSTES RESTANT à SUPPRIMER chez GTS-IS.
  • 127 : nombre de VOLONTAIRES AU DEPART GTS-IS « dans la cible » RETENUS ; 8 encore EN DISCUSSION.
  • 212 : nombre de POSTES dont les salariés qui les occupent DEVRAIENT ETRE RECLASSES au sein du « groupe IBM »
  • 120 à 150 : nombre approximatif de salariés restant à reclasser / à risque de licenciement

PROCHAINES DATES :

  •  Le 10 OCTOBRE :
    date de clôture de revues des candidatures/remplacement sur des postes de Volontaires de Substitution par les « Hiring managers » et la direction.

     
  • Semaine du 10 OCTOBRE :
    1. rendu du jugement du juge des référé suite à l’audience du 5 Oct ,
    2. envoi des lettres de confirmation d’acceptation des départs volontaires (y compris de substitution) aux salariés concernés ,
    3. envoi des LRAR d’information du risque de licenciement et du processus de reclassement, aux salariés désignés par les critères d’ordre .
  • A partir du 17 OCTOBRE jusqu’au 25 NOVEMBRE :
    1. ouverture de la seconde phase de volontariat MFDC / MDVR / MDVC, restreinte aux salariés
    – désignés par les critères d’ordre et qui seraient éligibles à un volontariat MFDC ;
    – exclus de la première phase car compétence critique (toutes offres) ;
    – Technical Services qui font l’objet d’une mutation géographique vers un autre site.
    2. reclassement des salariés à risque de licenciement
    3. envoi aux volontaires au départ retenus et approuvés lors du bilan du volontariat, de la convention de rupture du contrat de travail “d’un commun accord”, pour raison économique.
  • Le 1er DECEMBRE :
    date de l’audience au TA de Cergy Pontoise, du recours sur le fond, contre le PSE
  • Le 15 DECEMBRE :
    date prévisionnelle du rendu du jugement sur le fond
  • Le 19 DECEMBRE :
    envoi des LRAR de notification du licenciement pour raison économique à tous les salariés désignés par les critères d’ordre, non reclassés au 25 nov.
2016-10-07T11:21:44+00:007 Oct. 2016|Categories: National|Tags: |
Retour