Nous nous formons pour vous aider !

L’organisation des entreprises et les outils digitaux bouleversent nos modes de travail, avec des bons côtés et des risques : il nous appartient de les apprivoiser. Les mesures de prévention actuelles n’évitent pas les sorties de route. Nous promouvons la qualité de vie au travail (QVT), mais cela ne suffit pas. Notre santé dépend aussi de notre vigilance, alors que s’accumulent les mots sur les maux : burn-out, bore-out, brown-out (syndrome d’épuisement professionnel, d’ennui, de travail qui n’a plus de sens).

En novembre :

  1. Nous avons participé à un témoignage à l’association HEC de deux thérapeutes sur leurs pratiques de prévention et de soin des burn-outs;
  2. Nous avons participé à deux journées à la CFDT Cadres sur les usages du numérique et les impacts sur la santé, avec entre autres Thierry Le Fur, expert en addiction, qui a écrit le livre ‘Pouce !  Mieux vivre avec le numérique’.

blank

Si vous sentez que vous n’y arrivez plus,
si vous rognez sur votre sommeil et vos loisirs,
si vous êtes à cran…

Venez discuter avec un délégué CFDT,
nous avons déjà prévenu, allégé des burn-outs

Plus de détail…

1) le burn-out
Ce qui est terrible avec un burn-out, c’est que la personne ne se rend pas compte qu’elle va trop loin, sauf quand c’est trop tard, et là c’est le burn-out aux graves conséquences. C’est ce qu’Olivier Lombard appelle le complexe d’Icare : “à trop vouloir bien faire, on se brûle les ailes”.

Des pistes pour éviter un burn-out, d’après le livre “Le complexe d’Icare” d’Olivier Lombard (ostéopathe).

Il est essentiel d’apprendre à reconnaître si vous êtes “à risque” et si vous êtes déjà dans la zone rouge :

– Êtes vous par nature bilieux, hyper scrupuleux ?
– Cherchez vous à prouver quelque chose aux autres, leur l’avis sur vous et l’image que vous leur donnez comptent-t-il plus que votre opinion de vous-même ?
– Avez-vous du mal à vous arrêter de travailler pour prendre un vrai repos, sans ruminer vos préoccupations ?
– Votre corps donne-t-il des signes d’épuisement ? Avez-vous du mal à bien dormir ?
– Êtes-vous à cran ?
– Vos proches vous disent-ils qu’ils s’inquiètent pour vous ?
– Commencez-vous à être obnubilé par le travail, tout en étant moins efficace ?

2) l’addiction au digital
Thierry Le Fur propose des conférences et des ateliers de détox numérique. C’est tout à fait intéressant.

“J’ai voulu proposer ces ateliers parce que je me suis rendu compte qu’il y avait énormément d’enjeux, en santé mentale, en santé physique d’une part, et d’autre part, qu’il y avait entre l’hyperconnexion et l’addiction, un pont assez insidieux que j’ai moi-même connu avec l’alcool”, confie Thierry Le Fur, expert en comportements numériques. Grâce à ces ateliers, les participants apprennent ainsi à repérer les signaux d’alarme afin de ne pas tomber dans l’excès du numérique et de prévenir d’éventuels effets nocifs à long terme.

En effet, le digital a déboulé dans notre vie, et nous n’avons pas encore apprivoisé les comportements numériques : il faut notamment apprendre à gérer les interruptions (qui causent un manque de concentration et une perte de temps), préserver la santé (sommeil, yeux), gérer les relations (risque d’isolement), gérer le décloisonnement entre temps et espace professionnel versus privé…

La vidéo ci-dessous