La Direction d’IBM France a communiqué aux élus du CSEC quelques chiffres concernant la future scission.

Une date : 1er Septembre 2021.
C’est la date envisagée pour le transfert des salariés vers la filiale d’IBM avant la scission prévue avant la fin de l’année.

Un chiffre concernant les transferts : 1310 salariés.
C’est le nombre de salariés qui seraient transférés « obligatoirement» en utilisant l’article 1224-1.
Il se décompose de la manière suivante :
– 1193 salariés de GTS-IS
– 117 salariés d’autres BU dont l’activité pour GTS-IS est supérieur à 70% et qui seront inclus

7 Accords d’entreprise promis au transfert :
– Assurance Décès,
– Assurance Incapacité/Invalidité,
– Assurance Incapacité – Complément Salaire,
– Mutuelle,
– La Retraite par Capitalisation (PERO),
– Le contrat AXA AG1432 (contre-assurance AXA),
– Les programmes Voitures Professionnelles / Voitures de Fonction.

6 Accords et usages qui ne seront PAS transférés :
– Programme Mobilité / Proximité,
– Temps Partiel / Temps réduit à l’essai,
– Congé Sabbatique Indemnisé,
– Congé sans solde, Congé sans solde indemnisé, Congé sans solde indemnisé chez un Business Partner,
– Programme “Point d’interrogation”,
– Programme “Porte Ouverte”.

Les autres accords en cours à IBM seront potentiellement négociés dans un accord de transition

La Cfdt IBM reste sur sa faim en ce qui concerne les communications de la Direction d’IBM France  relatives au projet de scission : l’échéance approche à grand pas et les informations sont données au compte-goutte par la Direction.