Suite à la présentation du bilan social 2020, communiqué par la Direction d’IBM France, la CFDT ne peut que constater, chiffres à l’appui, que l’année 2020 n’a pas été mauvaise pour tous les salariés de notre entreprise !
En effet, malgré une soit-disant mauvaise année, qu’IBM a tenté de démontrer par des manipulations comptables :
  • les 10 plus fortes rémunérations d’IBM ont connu une progression salariale de près de 4,8% (versus 1,48% pour l’ensemble de la société) – la moyenne annuelle des dix plus hauts salaires atteint désormais plus de 650000€ !
  • Les distributions d’actions gratuites (RSU) et leurs provisions dans les comptes 2020 sont également en augmentation similaire !
La Cfdt IBM rappelle que  pour justifier son PSE la Direction d’IBM France a en parallèle annoncé l’année comptable 2020 la plus mauvaise des 10 dernières années. 
La Cfdt IBM s’insurge de cette différence entre le discours sur les comptes et l’augmentation de la rétribution nos dirigeants qui ne se donnent même plus la peine de faire semblant quand il s’agit de leur rémunération !