Les résultats du premier trimestre 2021 d’IBM Corp ont été annoncés : IBM affiche sa croissance la plus élevée depuis ces 3 dernières années !

Ces résultats sont en complète contradiction avec les prévisions qui ont été écrites par la direction d’IBM France dans le livre 2 (justification économique) du PSE.

L’expert désigné par le CSE Central avait déjà fait part de ce décalage entre le livre 2 et la réalité.

La CFDT dénonce ce double discours de la direction, entre l’annonce envoyée aux investisseurs et celle faite aux salariés, il y a un gouffre !

Cette annonce de bons résultats vient donc confirmer ce que l’intersyndicale affirme depuis le début : le PSE qui projette de supprimer 1/4 des effectifs en France est totalement injustifié et ne traduit, une fois de plus, qu’une politique d’accroissement des dividendes.

Cette politique est d’ailleurs très clairement annoncée par note CEO mondial lui-même :
« As a reminder, in January we told the investment community that revenue and adjusted free cash flow would be the metrics IBM would focus on going forward. » (Pour rappel, en janvier, nous avons informé la communauté des investisseurs que nos revenus et flux de trésorerie disponibles, ajustés et normalisés, seraient les paramètres sur lesquels IBM se concentrerait à l’avenir.)

Le seul point d’intérêt de nos dirigeants est donc le revenu, les salariés qui pourtant sont les principaux artisans de ces bénéfices sont complètement oubliés, des discours ainsi que des récompenses, et ne servent que de variable d’ajustement !