À la fin de la période de volontariat, la Direction d’IBM France a donné les premiers chiffres. Nous avons, par BU, le rapport entre le nombre d’adhésion versus le nombre de postes à supprimer.

Vous trouverez dans l’intranet CFDT le tableau par BU communiqué par la direction.

Cliquez ici pour accéder au tableau récapitulatif

Plus d’un salarié actif sur 2 a contacté la cellule RH mise en place pour se renseigner sur les modalités de départ dans le cadre du PSE « volontaire ».

In fine, après tri et application des critères d’éligibilité, les demandes valides de départs sont 125% supérieures au nombre de postes à supprimer.

Au vu de ce bilan, la Direction annonce qu’elle n’acceptera aucune dérogation sur la durée de dispense, même si le salarié pourrait rentrer dans les clous avec un délai de départ demandé par son management. C’est-à-dire sont refusés au volontariat MFDC (mesure de fin de carrière) les candidats cadre avec plus de 48 mois de dispense, et non cadres avec durée 59 mois, par rapport à la date du 1er août.

La Direction nous annonce également ne pas faire de dérogation sur motif médical, nous avons exprimé notre désaccord sur cette décision.

Nous attendons maintenant le détail par groupe-métiers ainsi qu’un bilan des dominos.

Tous les salariés ayant finalisé leur dossier d’adhésion seront informés par la Direction à partir de demain mardi 22 juin du résultat : acceptation / refus / volontaire de substitution en attente d’un domino.

La CFDT IBM France ne peut que constater avec tristesse et inquiétude la volonté de plus de la moitié de salariés d’IBM France SAS de quitter l’entreprise…