Vous souvenez-vous de l’école primaire, au siècle dernier ? Quand nous étions performants ou bien sages, nous pouvions espérer recevoir des « bons points ». Et généralement au bout de 10 bons points venait la récompense ultime : une image !

La centenaire IBM n’a pas oublié cette époque !

Et oui, aujourd’hui, on peut recevoir des bons points, pardon des bluepoints, de la part de son manager. Chaque salarié a même la possibilité de distribuer des bons points à ses pairs.

Et au bout de 76 bons points, on a droit à une image, sous forme d’un bon cadeau de 10 € ….

Tout heureux de cette magnifique récompense, le salarié se connecte sur le site intranet pour obtenir son image.
Ô surprise ! Le mois suivant, sur son bulletin de salaire, il s’aperçoit que des charges sociales liées à son cadeau sont prélevées sur son salaire. (De l’ordre de 20%). Donc finalement son image de 10€ lui aura couté 2€.

Comme nous sommes dans une entreprise technologique de pointe, il faut quand même apprécier le fait que nos bons points sont dématérialisés, heureusement d’ailleurs car aurions nous été contraints de supporter les timbres pour l’envoi postal ?

Ça se passe comme ça chez IBM France au 21ème siècle : des bons points pour la plèbe et des millions d’euros en stock options pour l’élite patricienne…