Un groupe d’investisseurs attaque en justice IBM Corp. et certains dirigeants anciens ou actuels comme Virginia Rometty et Arvind Krishna. 
 
Il s’agit d’une action groupée (class action). Ils leur reprochent d’avoir dopé le cours de bourse et trompé les actionnaires en classant en « activité stratégique » des milliards de dollars relevant de ventes traditionnelles (grands systèmes ‘mainframes’). 
 
Ce serait en violation des règles de place financière. Ces manipulations comptables à grande échelle auraient dopé les bonus et commissions de certains dirigeants et plus largement auraient pu contribuer à des licenciements discriminatoires.
 
Nous prenons acte de cette nouvelle. Nous notons que dès 2017, la CFDT dans son analyse économique et stratégique avait alerté le personnel et la Direction sur la vraisemblance de ces ventilations comptables. https://www.cfdt-ibm.org/2423/ et ainsi que sur l’optimisation fiscale https://www.cfdt-ibm.org/2734/
 
À ce jour, la corporation ne s’est pas exprimée sur le sujet mais dans le même temps le PDG Arvind Krishna fait l’éloge de l’éthique (confiance, transparence) dans son rapport « IBM Impact » IBM Environmental, Social, and Governance (ESG) Report. Comment peut-on encore faire confiance à nos dirigeants ?
 
L’éthique à IBM ? À noter que la CFDT déconseille depuis des années aux salariés de se soumettre à la signature des principes IBM de conduite dans les affaires (les business conduct guidelines-BCG). Nous considérons que ces soi-disant règles éthiques maison  peuvent entretenir la confusion entre une véritable éthique des affaires fondée sur le bien commun, et l’intérêt économique particulier des dirigeants. Jusqu’à fournir éventuellement à l’employeur des arguments ou des prétextes, en supplément du droit commun, pour licencier de simples employés
 
Pour référence :
·  Article de The Register sur la plainte : https://www.theregister.com/2022/04/07/ibm_securities_lawsuit/
 
 
 
 
. Article de la CFDT pour motiver son refus de signer les BCG (business conduct guidelines) : https://www.cfdt-ibm.org/5828/   
 

Cet article a été rédigé par la CFDT IBM le 12 avril sur la base de la plainte déposée à New-York le 5 avril.
Illustration iStock libre de droit.