Résultats IBM Corp. 2016 (en attendant ceux d’IBM France)

Sur l’année 2016: chiffre d’affaires de 79.9 milliards $ en baisse de -2% vs. 2015, et profit net en baisse de -11%.
Les “secteurs stratégiques” pèseraient près de 41% du CA total (mais il est difficile d’isoler vraiment les revenus “CAMSS” de ceux des activités “non stratégiques”.
Ces secteurs seraient en croissance de 13% , et le Cloud seul de 35%.

Au 4e trimestre 2016: chiffre d’affaires de 21.9 milliards $ en baisse de -1% vs. 4T15

  • GBS – Consulting, Global Process, Application Management est en nette baisse de -3.6% A/A.

    Rappel: C’est cette entité qui devait “tirer l’emploi” en France, et qui risque de se retrouver dans le colimateur de la GPEC, dont la derniere mise à jour ne mentionne plus la hausse de +200 postes d’ici 2018.

  • GTS – Integration Services, Technical Support Services, Integration Software progresse de +2.4% A/A.

    Note: Comme quoi, la baisse annoncée par notre direction IBM France n’existe tout simplement pas… rendant le PSE GTS-IS d’autant moins justifiable et justifié.

  • SYSTEMS – Systems Hardware, Operating Systems Software continue de plonger de -12.1% A/A.

    Apparement, seul le ZSeries permet de réaliser du profit dans cette division.

  • COGNITIVE SOLUTIONS (ex SWG) – Solutions software, Transaction processing software progresse de +2.2 % A/A
  • GLOBAL FINANCING – Financing, Vente materiel occasion, baisse de -2% A/A

En clair, les résultats ne s’améliorent pas, ils sont juste “moins mauvais que prévu” (d’ailleurs l’action n’a pas – encore – plongé …).

Et il reste très difficile de distinguer quelle part du CA et des bénéfices incombe aux secteurs purement “Cloud, Cognitif, Mobile, Analytics” … versus les secteurs traditionnels ?

Néanmoins sur l’année 2016 et malgré une baisse des ventes: IBM réalise encore un bénéfice net en baisse, certes mais encore très élevé de 13 / 79.9 milliards $, soit un taux de 16% ! Beaucoup d’entreprises nous envieraient un tel niveau de profitabilité nette … mais à qui profite t il ?

Au 4e trimestre 2016, sur un cash flow (flux financier entrant) de 4.7 milliards $, 2.2 milliards $ ont été consommés pour le profit des actionnaires dont 1.2 M$ en dividendes, 0.9 M$ en rachats d’actions.

Cette manne aux actionnaires et aux hauts responsables est à mettre en parallèle avec la participation aux bénéfices versée aux salariés : 0 € !!!

De même, sur l’année: un total de 9 milliards $ ont été consommés en dividendes et en rachats d’actions; pendant que sur la même période seulement 15 milliards $ étaient alloués à la R&D et aux acquisitions.

IBM Corp. reste définitivement une des meilleures “cash cows” des fonds de pension et autres actionnaires !
Malgré des moyens financiers considérables, IBM n’investit pas autant que nécessaire pour assurer sa pérennité.
Le manque flagrant d’engagement dans son développement et dans son capital humain, ses salariés, hypothèque dramatiquement notre avenir, notamment en France où IBM bénéficie par ailleurs de subventions importantes sous forme de crédits d’impots (CICE et CIR).

Conclusions de la CFDT IBM France,
le Chiffre d’Affaires en baisse pour le 18e trimestre consécutif montre que la stratégie IBM “CAMSS” lancée il y a 3 ans peine à montrer ses fruits ;
le PROFIT préservé pour le bénéfice des actionnaires montre que les salariés, malgré les plans de départ et de licenciements successifs depuis 2013, continuent à rendre un travail excellent qui n’est pas reconnu ni récompensé (absence de participation, très faibles niveaux d’augmentations, trop nombreux salariés soumis à régularisation des minima annuels en fin d’année)
la DIVISION GTS (Global Technology Services) continue d’assurer à IBM pour la moitié de son revenu et un profit stable, en montrant même une hausse de ses résultats.

La CFDT, en ce début d’année 2017, exhorte la Direction d’IBM France à entendre ses revendications, ses propositions “gagnant-gagnant”.
Il est plus que temps d’interrompre la politique délétère d’IBM Corp. et démontrer ainsi que notre “vieux pays” est toujours une source d’innovation stratégique et sociale, de croissance, et de profits pour tous.

Source : http://www.ibm.com/investor/att/pdf/IBM-4Q16-Earnings-Charts.pdf

2017-01-25T10:44:13+00:0025 Jan. 2017|Categories: National|Tags: , , , |
Retour