Témoignages

Témoignages2018-10-11T13:55:13+00:00

Conseils sur un Plan de Départ Volontaire (PDV)

IBM avait lancé un plan de départ volontaire « fin de carrière ». Lorsque j’ai reçu un mail de mon manager me disant que je pouvais en bénéficier, je ne savais absolument pas de quoi il me parlait : je ne m’étais jamais occupé de ça, je ne comprenais pas bien les implications.

J’ai contacté un élu Cfdt pour lui faire part de mon incompréhension.

Apport de la Cfdt :

L’élu Cfdt m’a détaillé les différentes options qui s’offraient à moi, j’ai pu choisir en toute connaissance de cause.

Il avait un fichier excel qui m’a permis d’obtenir des estimations très rapides sur les différents programmes

Résultats :

J’ai choisi de prendre le programme départ anticipé avec rachat de trimestres

Accompagnement procédure porte ouverte

J’étais en désaccord avec ma ligne de management sur mon évaluation professionnelle.

J’ai alors contacté un délégué syndical Cfdt pour lui faire part de mon cas.

Après avoir discuté longuement ensemble de ma situation, il m’a présenté les différentes actions que je pouvais mener pour faire valoir mes droits, en décrivant bien les étapes et les éventuelles conséquences.

J’ai décidé d’utiliser la procédure de porte ouverte. Nous avons travaillé ensemble pour présenter des arguments concrets, factuels et inattaquables.

Grâce à ce travail en amont, mes entretiens se sont plutôt bien déroulés.

Apport de la Cfdt :

J’ai bien compris les différentes possibilités qui s’offraient à moi.

J’ai aussi été rassuré car j’avais quelques appréhensions pour la suite de ma carrière suite à cette action.

L’analyse de ma situation et la préparation de mon dossier ont été déterminants dans le succès de ma porte ouverte.

Résultats :

Le résultat a été en ma faveur, mon évaluation a été corrigée.

Je n’ai pas constaté « d’inscription sur une liste rouge » : j’ai même été augmenté l’année suivante.

Réclamation Délégué du Personnel pour le calcul de la régularisation des Congés payés 2014-2017

Alors que pratiquement tout le monde autour de moi avait reçu une régularisation, mon bulletin de salaire (et le virement qui va avec !) ne faisait état d’aucune indemnisation.

J’ai écrit aux différents services pour réclamer et je n’avais eu que des réponses négatives ou pas de réponses.

Apport de la Cfdt :

J’ai fait appel à la Cfdt pour qu’ils analysent ma situation et me conseillent sur ce que je pouvais entreprendre vis à vis de la direction pour obtenir gain de cause.

Le délégué Cfdt possédait un fichier excel qui m’a démontré que j’avais droit à une régularisation et quel en sera le montant. Il m’a aussi détaillé les différents moyens que je pouvais mettre en œuvre pour faire valoir mes droits.

J’ai choisi en connaissance de cause de passer par les questions des délégués du personnels.

Résultats :

La régularisation est effective sur mon salaire de juillet.

Sans votre aide, mon dossier aurait été classé depuis longtemps par la RH.

Merci pour votre aide !

accompagnement procédure égalité professionnelle femmes/hommes

Le management me refusait un retour à temps plein après plusieurs années à temps partiel.

Ayant le sentiment qu’il s’agissait d’une discrimination H/F, j’ai saisi la commission égalité professionnelle après avoir appris l’existence de cette possibilité auprès d’un délégué CFDT.

La commission a retenu mon dossier non pas sur le sujet du temps de travail (qui ne fait pas partie du périmètre) mais sur le sujet du salaire

Apport de la Cfdt :

J’ai appris l’existence de la CEP par un délégué, qui m’ informé sur le déroulement de la procédure et m’a aidé à documenter le formulaire de demande.

Résultats :

la discrimination n’a pas été reconnue, mais j’ai obtenu un rattrapage salarial substantiel!

Informations et conseil sur programme de congé sabbatique

J’avais reçu une communication IBM sur un programme CCSI. J’ai envisagé d’en bénéficier mais je ne connaissais pas les détails du programme.

Apport de la Cfdt :

L’élu Cfdt m’a envoyé rapidement et confidentiellement deux liens documentaires, plus le contenu d’une page gpec inaccessible sans création de compte utilisateur

Résultats :

J’ai décidé de ne pas choisir cette option, en toute connaissance de cause, merci beaucoup !

Informations sur les conséquences d’un refus de mobilité

Le contrat que j’ai signé il y a 25 ans comporte une clause qui dit que je peux me déplacer dans toute l’Europe, au besoin de l’entreprise.

J’ai maintenant des obligations familiales qui font que les déplacements sont pour moi une contrainte très forte et une complexification de ma vie.

Mon contrat ne correspond plus à ce que je suis.

Apport de la Cfdt :

J’ai fait appel à la CFDT afin de savoir ce que je risquais à refuser des déplacements et éventuellement si mon départ de l’entreprise pouvait être négocié car apparemment mes désirs ne sont pas compatibles avec la stratégie de l’entreprise et vice versa.

C’est vrai que la crainte des conséquences est importante, j’avais l’impression pour moi qu’il ne faut pas froisser son employeur qui serait en fait “tout puissant ».

Bref, on est finalement conditionné pour avoir peur, mais à bien réfléchir, on se fait peut-être peur tout seul car quels sont les réelles conséquences ?

Résultats :

Le résultat est que j’ai compris que dans mon cas je ne risque finalement rien contractuellement à refuser les déplacements hormis une pression grandissante de ma hiérarchie qui doit être aussi ennuyé que moi de gérer cette position.

Notre discussion m’a fait comprendre qu’il serait préférable pour ma santé et mon bien être de chercher finalement ma voie autrement, et je remercie l’élu Cfdt qui a été à l’écoute et a su me conseiller sur ma situation particulière.

Assistance à procédure de licenciement

De Laurent – licencié pour inaptitude suite à un burn-out en 2017 qui nous a écrit ce témoignage.

Après plus de 30 ans chez IBM, j’ai résolu de quitter l’entreprise IBM France, avec laquelle je ne partageais plus grand chose.
De “plans de sauvegarde de l’emploi” aux réductions de qualité de vie au travail, de manque de clarté et de support sur l’évolution de carrière … en langue de bois de mon management;
jusqu’à mes derniers manageurs … quasiment incapables de savoir quelles étaient mes activités !
J’ai “pris ma carte” à la Cfdt après des années de soutien il y a plus de 10 ans… Je souscrivais totalement aux valeurs et aux actions de ce syndicat au sein d’IBM France.

Apport de la Cfdt :

La Cfdt (et ses élus) sont là pour vous conseiller, vous aider dans vos démarches, valider la légalité des actions de la direction. Ils m’ont soutenu lors de mon entretien préalable au licenciement, et dans toutes les démarches qui ont suivi les différents litiges, pour faire valoir mes droits, compenser les “erreurs de calcul” !

Engagez vous ! Car c’est n(v)otre vision de l’avenir que la Cfdt défend, avec exigence et rigueur, tant au niveau entreprise, qu’au niveau national.
De grands changements sont annoncés dans le monde du travail: les élus de la Cfdt ont besoin de nous pour les soutenir, comme nous pouvons en avoir besoin dans certains cas … !

Retour